PARANÁ

PARANÁ
PARANÁ

PARANÁ, fleuve

Après l’Amazone, le plus important fleuve d’Amérique du Sud. Le bassin versant du Paraná se développe sur plus de 2 000 kilomètres du nord au sud, depuis le plongement du socle brésilien (sud du Goiás-Triangulo Mineiro) sous les sables et les basaltes du Crétacé jusqu’à l’estuaire ennoyé de La Plata, au contact de l’immense construction sédimentaire pampéenne (d’une superficie de quelque 1 500 000 km2, dont 900 000 au Brésil; longueur approximative de la vallée: 3 000 km). C’est un fleuve puissant (16 000 m3/s à Corrientes après la confluence du río Paraguay) dont le régime vigoureusement contrasté suit le rythme tropical des précipitations de son bassin amont, paraguayo-brésilien. On peut discerner au moins trois grandes sections au long du Paraná: la première partie du cours est entièrement située en territoire brésilien jusqu’aux anciennes chutes de Guaíra, submergées au début des années 1980 par le lac-réservoir du barrage d’Itaipú, achevé en 1982; le cours moyen du fleuve s’enfonce dans les basaltes en une véritable tranchée, profonde de 40 à 120 mètres, large de 200 à 300 mètres, où le fleuve, rapide et puissant, constitue la frontière entre le Paraguay et le Brésil, puis entre le Paraguay et l’Argentine à partir de la confluence du río Iguaçu. Les rapides de l’Apipé marquent le passage de la dernière coulée de basalte avant la confluence du río Paraguay. Sur cette section, le fleuve constitue une véritable barrière, un fossé plus qu’une voie de liaison au cœur du plateau dans lequel il s’enfonce. Il est difficilement accessible à la navigation (rapides de l’Apipé, impétuosité de l’écoulement dans le canyon), mais cela a suffi pour permettre l’exploitation forestière et la colonisation agricole de petites enclaves riveraines. Cette présence humaine précaire et lacunaire a été toutefois bouleversée par la politique paraguayenne d’occupation et de mise en valeur des plateaux forestiers de l’Est, qui coïncidait avec l’arrivée sur le bord du fleuve du front pionnier brésilien. Un pont a été jeté sur le Paraná au droit de Foz do Iguaçu, qui est devenu une ville tête de développement sur la route Asunción-Curitiba. Le site étonnant de l’Acaray, qui, coulant à fleur de plateau, surplombe le fleuve avant de le rejoindre, a fait l’objet d’un aménagement hydroélectrique qui couvre tous les besoins du Paraguay. Le complexe hydroélectrique d’Itaipú (12 600 MW) fournit de l’électricité à toute la région de São Paulo ainsi qu’au Paraguay. Il a permis de désenclaver Misiones et l’Itapúa par la voie fluviale. Dans sa dernière section, le Paraná argentin sépare la Pampa de la «Mésopotamie» isolée derrière la masse d’eau qui se traîne entre les îles, abandonnant des bras, recoupant ses méandres, sur une dizaine de kilomètres de largeur depuis la confluence du Paraguay jusqu’au delta que le Paraná construit sur une soixantaine de kilomètres au fond du río de La Plata. De Rosario à l’embouchure, le fleuve est accessible toute l’année aux navires de haute mer, Santa Fe l’est encore durant les mois d’été. Aussi le front pampéen souligné d’un net talus (la Barranca ) est-il devenu un véritable littoral fluvio-maritime, région portuaire, industrialisée et urbanisée qui dessert l’espace agricole argentin. En revanche, la rive chaquéenne, où la terre et l’eau se confondent, est vide d’hommes, à l’exception des installations portuaires difficilement aménagées pour desservir Resistencia, la capitale du Chaco. Si l’on excepte un faible trafic fluvial vers le Chaco, Misiones et le Paraguay, jusqu’à Rosario le Paraná n’est en Argentine qu’une énorme masse d’eau inutile et parfois dangereuse.

Paraná
(le) fl. d'Amérique du Sud (3 300 km); né au Brésil de la réunion du Paranaíba (957 km) et du rio Grande, il sépare le Brésil du Paraguay, puis ce pays de l'Argentine, et forme, avec le fl. Uruguay, le río de La Plata. Des chutes y entravent la navigation.
————————
Paraná
état du S. du Brésil, montagneux et boisé, entre le Paraná et l'Atlantique; 199 554 km²; 8 308 000 hab.; cap. Curitiba.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Paraná — may refer to*Paraná (state) in Brazil *Paraná River in Brazil, Paraguay, and Argentina *Paranã River in Brazil *Paraná, Buenos Aires, a settlement in Escobar Partido, province of Buenos Aires, Argentina *Paraná Department, province of Entre Ríos …   Wikipedia

  • Paraná — Saltar a navegación, búsqueda Paraná es el apócope de la expresión para rehe onáva que en idioma guaraní significa río que se mezcla con el mar ; puede hacer referencia a: el río Paraná, el mayor río de la Cuenca del Plata; la ciudad de Paraná,… …   Wikipedia Español

  • Parana — Paraná bezeichnet einen südamerikanischen Fluss, siehe Río Paraná einen brasilianischen Bundesstaat, siehe Paraná (Bundesstaat) einen Hauptgürtelasteroiden, siehe Paraná (Asteroid) eine Stadt in Argentinien, Hauptstadt der Provinz Entre Ríos,… …   Deutsch Wikipedia

  • Paraná — bezeichnet einen südamerikanischen Fluss, siehe Río Paraná einen brasilianischen Fluss, siehe Rio Paranã (Tocantins) einen brasilianischen Bundesstaat, siehe Paraná (Bundesstaat) einen Hauptgürtelasteroiden, siehe (1779) Paraná eine Stadt in… …   Deutsch Wikipedia

  • Paranã (TO) — Paranã (Tocantins) 12° 36′ 56″ S 47° 53′ 00″ W / 12.61548, 47.88342 …   Wikipédia en Français

  • Paraná — • Diocese near Buenos Aires in Argentina Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Parana     Diocese of Paraná     † …   Catholic encyclopedia

  • Părănā — (indianisch, d.i. großes Wasser), 1) Rio P., der Hauptquellenfluß des Rio de la Plata, entspringt an dem Gebirg Mantiqueira in der brasilischen Provinz Minas geraes, heißt zu Anfange Riogrande, vergrößert sich durch den Parana Iva, Pardo, Monica …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Paraná [1] — Paraná (Rio P.), Strom Südamerikas, entspringt unter 22°15´ südl. Br. an der Südgrenze des brasilischen Staates Minas Geraës, nur 80 km von der atlantischen Küste, auf der Serra de Mantiqueira, fließt anfangs als Rio Grande (Pará) durch São Paulo …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Paraná [2] — Paraná, Küstenstaat im südlichen Brasilien (s. Karte »Südbrasilien«, Bd. 3), zwischen 22°45´ 26°29´ südl. Br. und 47°55´ 55°3´ westl. L., begrenzt im O. vom Atlantischen Ozean und dem Staate Santa Catharina, im N. von São Paulo, im W. von Mato… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Paraná — Paraná, Fluß in Südamerika, bildet mit dem Paraguay und dem Uruguay den La Plata, entsteht aus dem Rio Grande (auch für sich schon P. oder Pará genannt) und dem Paranahyba. Der Rio Grande entspringt an der Serra da Mantiqueira, fließt als P.… …   Kleines Konversations-Lexikon


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»